Engagement des jeunes en juniors associations, entre émancipation et professionnalisation

Alors que le Réseau National fête ses 20 ans, la question de l'impact du passage en Junior Association dans les parcours de jeunes se posait déjà 10 ans plus tôt dans une étude menée par Stéphanie Rizet.

L'étude proposée ici est une enquête à visée évaluative sur les effets, souvent peu quantifiables, d'un engagement dans une Junior Association. Elle s'inscrit dans la continuité de celle menée il y a dix ans qui avait alors permis d'identifier les impacts dans le champs de la citoyenneté et de l'acquisition de compétences transférable dans l'insertion socio-professionnel des jeunes.

Avec dix ans de plus de recul, l'idée était de pouvoir avoir un regard retrospectif des jeunes dans la durée sur leur engagement en JA et par ailleurs de vérifier et complèter les éléments et hypothèses de la première étude, sur la socialisation politique de ces jeunes, le rapport à la conscientisation de l'engagement et à des formes d'entreprendre autrement de manière coopérative.

Le protocole

Dans un premier temps, il a été tenté de retrouver des anciens membres de Juniors Associations, surtout parmi les plus anciens. Une campagne a alors été menée sur les réseaux sociaux et auprès des accompagnateurs et relais départementaux afin de diffuser un questionnaire aux jeunes qui étaient dans une JA au début des années 2000.

Ce questionnaire a reçu près de 140 réponses avec plus d'un tiers des répondants de plus de 26 ans. Les répondants représentent 46 départements, à l'époque de leur JA. L'ensemble des type d'activité sont également représentées ainsi que la proportion rural/urbain du réseau.

Un traitement quantitatif a alors permis de révéler quelques tendances.

De plus, cette phase a permis d'identifier un échantillon représentatif afin de mener près de 30 entretiens qualitatifs.

Les résultats suivants sont issus de ces deux sources principales et l'ensemble du protocole a été suivi par un conseil scientifique composé du LERIS, de l'INJEP, de l'EHESP, de jeunes administrateurs nationaux et de relais départementaux.

Découvrez les parcours de jeunes qui sont passé par la Junior Association.

Cette étude a reçu le soutien du Ministère de l'Education Nationale, Direction de la Jeunesse et de la Vie Associative, du CGET et de la MSA.

Le recueil de données a été réalisé par Mélanie Suhas, l'analyse et la rédaction par Virginie Poujol du LERIS, en collaboration avec l'INJEP et l'EHESP.