Si au moment de la réhabilitation, les membres de la junior association sont une majorité de majeur.e.s, ils.elles ne peuvent alors plus prétendre au statut de junior association.

Dans ce cas, les jeunes ont deux possibilités :

  • Rechercher des nouveaux membres mineur.e.s et passer la main de leur junior association.
  • Continuer le projet de la junior association en créant une association « classique » de loi 1901 déclarée en préfecture. Pour préparer cette transition en douceur, y réfléchir encore un peu, ils peuvent continuer sous le statut de « Junior Association Majeure » (JAM) qui permet de bénéficier du soutien du réseau national pendant deux années supplémentaires.

Pour obtenir ce statut la démarche est la même qu'une réhabilitation classique et le groupe est invité à se rapprocher de son relais départemental afin qu'il puisse les accompagner pour toutes les démarches à effectuer.

Prochaines commissions

10 octobre 2018

Attention :

Pour être présenté en commission nationale d'habilitation, le dossier doit être transmis au RNJA par le relais départemental maximum 10 jours avant la date de la prochaine commission